Racisme

Le racisme sévit toujours poussé par la xénophobie ambiante et la crainte de l’autre, de sa différence de race, de religion et de culture.

Le racisme qui pousse certaines personnes à en considérer d’autres comme différentes, de par leur appartenance à une religion, une race, une civilisation est une idéologie calomnieuse qui est malheureusement tristement présente dans l’actualité, perpétrant des siècles de discriminations à l’encontre des uns ou des autres, et se découvrant également chaque jour de nouveaux « boucs émissaires ». Depuis l’Antiquité avec les Grecs qui se considéraient comme les seuls hommes libres, à nos jours, en passant par les effroyables épisodes de la traite des esclaves, la persécution des juifs, l’Apartheid, et les guerres tribales sur le continent africain, le racisme s’est toujours positionné en tête de combats plus ou moins glauques pour anéantir des populations entières, asseoir une supposée puissance et déstabiliser l’intégralité de la race humaine. La plupart des dictatures assoient leur pouvoir sur des formes de racisme à l’encontre de certaines populations.

Être raciste c’est ne rien accepter d’un autre du moment qu’il est différent, avoir peur de lui, ne pas être capable de le comprendre et refuser tout en bloc ce qu’il représente. Les raisons qui poussent au racisme peuvent être diverses et poussées par un climat politique ou familial qui le prône en solution pour contrer les maux de la société.

Le racisme peut atteindre toutes les couches de la société, dans tous les pays du monde, sectorisant les autres selon leur race, leur couleur, leur identité, en s’immisçant dans le quotidien des dictatures comme des démocraties les plus avancées et civilisées.

Pour se faire, les adeptes de ce fléau agissent par le biais de stigmatisations spécifiques de certains groupes de population, mais aussi plus simplement en proférant ouvertement des insultes et en jugeant des personnes d’après leur appartenance à tel ou tel critère qu’ils considèrent comme détestable. Le raciste prend pour cible et ne démord pas de ses idées reçues, reportant toute la misère du monde sur l’objet de sa haine, cristallisant sur lui tous les maux de la société, le rendant responsable, le détestant de manière notable, disproportionnée et sans avoir toujours une véritable raison.

De nos jours, à l’ère d’internet, les discriminations sont plus visibles, les racistes s’affichent et revendiquent leurs convictions, proférant ouvertement actes et insultes. Pourtant, peu de monde semble réellement se soucier de la montée du racisme, considérant sans doute que ces idéologies ne mèneront pas loin, qu’elles servent de défouloir à une bande d’excités, sans réellement comprendre que l’histoire avec un grand H a largement prouvé jusqu’où le racisme peut mener. La violence raciste est présente partout dans le monde, à l’autre bout de la planète comme au coin de la rue. La méfiance, le rejet, la non-intégration, entraîne la mise à l’écart des étrangers dans certains pays, mais le racisme peut aussi revêtir les habits d’un voisin, d’un cousin et pire encore d’un frère comme ce fut le cas dans les guerres fratricides en Afrique et en Yougoslavie. Si, pendant les années 70, le peace and love était de rigueur, il est désormais très courant d’afficher des opinions racistes, et de mettre en avant la différence comme une évidence, dans des provocations récurrentes. Le racisme s’est métamorphosé au fil des décennies, s’exprimant effrontément ou plus discrètement, s’intégrant au quotidien par le rejet et l’exclusion non plus seulement d’une couleur de peau, mais aussi d’un courant religieux ou d’une préférence sexuelle. C’est ainsi qu’il est positionné dans toutes les couches de la société et touche tous les mouvements et secteurs. Une manière d’être un petit peu partout particulièrement dangereuse et mal vécue de ceux qui en font les frais.

Un comportement sur lequel les penseurs de la République et du monde devraient se pencher pour tenter de transmettre aux générations futures un monde un peu plus ouvert et épanoui, non entravé par des idées sectaires, qui se nourrit du potentiel exceptionnel des différences de chaque être humain.

Copyright © Pessimiste - Toute reproduction même partiele est strictement interdite

Partenaires : Syndicats - Droits de l’homme - Soucis financiers